Contactez-nous

Résidences d’artistes

Au sein même de notre atelier à Flers-en-Escrebieux, les résidences sont un temps long pendant lequel un artiste ou un groupe d’artistes travaillent en compagnie des artisans et, selon la finalité de l’œuvre, avec tout ou partie des moyens techniques de l’atelier. Ce temps consacré principalement à la reproduction d’une œuvre est avant tout un moment de partage de compétences, d’expériences et de réflexions. De ce partage doit émerger une mise en production originale nécessitant un ou plusieurs métiers présents à l’atelier ou plus spécifiquement un process de pointe maîtrisé par l’Imprimerie nationale en vue d’une restitution sous la forme d’un ouvrage imprimé.

Concernant la sélection du ou des résidents, nous donnons une préférence aux projets réfléchis et singuliers, soucieux de valoriser la chaîne typographique de l’atelier, son patrimoine et auxquels nous sommes en mesure de répondre.


2016 : Racines, Monotypes - Clément Lesaffre

Jeune artiste de l’image de la région lilloise, Clément Lesaffre, photographe, plasticien, vidéaste et musicien ne cesse de repousser les frontières de son art. Diplômé de l’Institut Saint-Luc (section illustration) et de l’école des Beaux-Arts de Tournai, il fait l’apprentissage de plusieurs techniques : photographie, vidéo, sérigraphie, gravure, techniques mixtes, peinture à l’huile, sculpture… et découvre le monotype ou l’art de la (dé)peinture, technique qu’il ne cesse depuis d’expérimenter et d’explorer à travers ses créations. Partant d’un aplat profondément sombre, cette technique consiste à retirer les noirs d’une plaque de zinc afin de révéler la lumière. « Mes préoccupations se centrent principalement sur l’humain dans sa dimension spirituelle et charnelle. Ce sujet est poétiquement traité, tantôt avec gravité, tantôt avec légèreté. Cela constitue le fil rouge de ma création que ce soit au travers de mes peintures, monotypes, photos, vidéos et même de ma musique » (extrait d’une interview avec l’artiste). Ses interventions en Amérique du Nord (au Québec en particulier) et dans les Hauts-de-France (embrasement des Terrils dans le cadre de leur classement au Patrimoine mondial de l’Unesco) ont donné lieu au projet « Racines » qu’il a poursuivi à l’atelier du Livre d’art & de l’Estampe durant l’été 2016. Notre presse taille-douce de grand format du XVIIIe siècle a ainsi été mise à sa disposition pour la réalisation de plusieurs grands monotypes (110 x 80 cm). Il a été assisté pour ce travail par Frédéric Colançon, l’imprimeur taille-doucier de l’atelier.



2019-2020 : PER ASPERA AD ASTRA - Groupe A

Cette résidence est l’aboutissement d’un processus de création proposé par Pascal Marquilly, auteur, artiste visuel et réalisateur pour lequel il a invité François Andes, artiste plasticien. Cette œuvre commune qui a pour titre Per Aspera ad astra, réalisée dans le cadre du Groupe A - Coopérative culturelle lilloise, porte sur l’écroulement de la biodiversité à partir du constat dressé par WWF dans son dernier rapport Planète vivante et notamment sur la disparition de vertébrés sauvages. La résidence a permis aux deux artistes, durant deux ans, de bénéficier des soutiens financiers et techniques de l’atelier du Livre d’art et des technologies avancées de l’Imprimerie nationale, mais également de la région Hauts-de-France, de Gutenberg Network du Techshop Leroy Merlin et de l’École d’art de Douai.
La première année (2019) a été consacrée à la recherche et à la conception d’une œuvre sérielle tandis que la seconde (2020) a été réservée à sa réalisation et à sa fabrication. La résidence s’est déroulée en différents lieux : en Bretagne et au centre d’art Propaganda Network à Tbilissi (Géorgie) pour les recherches et la conception technique, à l’atelier du Livre d’art & de l’Estampe pour la composition et l’impression typographiques ainsi que pour les impressions à encres pigmentaires et l’impression sérigraphique, à l’École d’art de Douai pour le tirage des tailles-douces, enfin au Techshop Leroy Merlin de Lille pour les découpes laser. Les artistes ont ainsi eu l’occasion de confronter leurs pratiques artistiques à celles des métiers de l’impression à la fois traditionnelle et numérique et d’expérimenter l’hybridation de différentes techniques.
L’édition, imprimée sur papier Arches Expression, est composée de 22 planches animalières conçues par les deux artistes, de 7 eaux-fortes de F. Andès, et d’un livret de 32 pages de nouvelles écrites pour la circonstance par Pascal Marquilly, et se présente sous la forme d’un coffret réalisé par Christelle Claise, relieure, à l’atelier du Livre. Une trentaine d’exemplaires numérotés et signés ont ainsi été produits dont 10 sont disponibles sur l’espace-vente du présent site internet (bibliophilie contemporaine). L’œuvre a fait l’objet d’une importante exposition à La Condition Publique à Roubaix à l’automne 2020.

Télécharger le dossier de présentation (PDF)